Comment on dormait il y a 100 ans

Article de Jean-Marc Dupuis.

Il nous est presque impossible de nous imaginer la vie de nos arrière-grands-parents il y a 100 ans. A cette époque encore, la plupart n’avaient pas d’électricité. 

Comment circulaient-ils la nuit sans éclairage public ni torche électrique ? Que faisaient-ils quand l’obscurité s’abattait ? 
 
Nous avons perdu presque tout souvenir. 
 
Mais une équipe anglaise de neuroscientifiques (spécialistes du cerveau) et d’anthropologues (spécialistes de l’être humain) ont cherché à comprendre au moins comment ils dormaient
 
Et ils ont trouvé ! Ils viennent de publier une fascinante étude à ce sujet dans la revue scientifique Current Biology.
 

Jusqu’au fin fond de l’Amazonie

Pour ce faire, ils sont partis étudier les rares tribus qui, de nos jours, n’ont toujours pas l’électricité : les Hadza en Tanzanie, les San en Namibie et les Tsimane’ de la forêt amazonienne. 

 Ils ne se couchent pas avec le soleil. 
 
Au contraire, ils se réunissent autour du feu et au clair de lune (quand il y en a). Ils mangent, racontent des histoires, chantent, dansent. 
 
Ce n’est qu’au bout de trois heures et quart en moyenne qu’ils finissent par s’endormir, quand la nuit est bien avancée. 
 
Ils se lèvent par contre au lever du soleil, en moyenne 7h45 plus tard. Mais entre temps, ils passent à peu près 1h20 éveillés, pour accomplir diverses tâches, comme des tours de garde, éloigner les bêtes sauvages, entretenir le feu. 
 
En tout, ils n’ont donc que 6h25 de sommeil réel. 
 
Ils dorment donc moins que les habitants des pays industrialisés qui ont en moyenne entre 7h et 7h30 de sommeil. 
 

La température du corps fluctue avec le cycle du soleil

Une autre découverte de ces chercheurs au cours de cette étude est que le rythme naturel du sommeil est dicté par la température du corps. Car les hommes de ces tribus s’endorment au moment où la température de leur corps baisse. 

 En effet, la température au centre du corps humain fluctue selon un cycle de 24 heures. 
 
Comme nous sommes une espèce diurne, c’est-à-dire une espèce qui vit naturellement le jour et dort la nuit, ce cycle de température a tendance à se synchroniser avec le cycle du soleil. 
 
Ce mécanisme est utile sur le plan biologique. Il nous fait économiser de l’énergie. 
 
Comme le jour est plus chaud que la nuit, le fait que notre température de référence soit plus élevée le jour que la nuit nous permet d’économiser de l’énergie. L’effort de régulation est moindre. Comme le thermostat d’une maison, que l’on baisse la nuit pour éviter de faire gonfler la note d’électricité. 
 
Il est vrai que le prix des calories alimentaires est aujourd’hui si bas que nous n’avons plus à nous soucier de faire des économies de ce côté. 
 
Nous en avons souvent trop. Nous voudrions en brûler plus. Il n’en fut pas de même pendant des millions d’années. N’ayez aucun doute à ce sujet, c’est grâce à ces extrêmes subtilités de notre corps, que nous ignorons le plus souvent, que nous devons la survie de nos ancêtres, grâce à laquelle nous vivons aujourd’hui. 
 

Qu’avons-nous fait de notre rythme de sommeil naturel ?

De notre côté, le moins qu’on puisse dire est que l’heure du lever et du coucher du soleil n’a plus d’importance dans nos vies. 

 Nous n’avons plus la moindre idée de ce que serait notre cycle « naturel » de sommeil. 
 
Certes, la plupart d’entre nous continuons à aller nous coucher le soir, lorsque notre montre indique 11 heures ou minuit. 
 
Mais selon toute probabilité, nos petits-enfants qui vivront en 2100 trouveront curieux, invraisemblable, que l’humanité ait continué jusqu’à nous à se mettre au lit le soir, alors qu’aucune contrainte ne l’y obligeait plus. 
 
Eux pourront certainement décider de créer leur propre rythme veille-sommeil, chacun à sa façon. 
 
En effet, grâce au e-learning et au télétravail, ils n’auront sans doute même plus la contrainte des horaires de bureau et d’école ! 
 
Ils vivront au rythme de la Bourse et d’Internet qui, on le sait, ne s’arrêtent jamais. Les uns feront leurs courses à 3 heures du matin, les autres petit déjeuneront à six heures du soir. 
 
Beaucoup d’habitants de New York, Las Vegas ou de Hong Kong vivent déjà comme ça. 
 
Notre mode de vie leur paraîtra dépassé, anachronique. Ils s’en étonneront en lisant des livres d’histoire. Ou peut-être même pas, car les livres d’histoire seront passés de mode. 
 
Mais ce n’est pas sûr. 
 

Se souvenir de notre nature

« Chassez le naturel, il revient au galop », dit le proverbe. 

 Oublier que nous sommes des êtres humains, que notre corps est un écosystème si incroyablement subtil et compliqué, c’est un danger. 
 
Déjà aujourd’hui, on soupçonne un lien entre les dépressions, les maladies mentales, l’Alzheimer précoce, et les troubles de sommeil trop souvent combattus à coups de somnifères. 
 
Ma conviction est que l’homme ne pourra pas continuer éternellement à oublier qu’il est une « espèce animale diurne », ce qui lui impose certaines contraintes, comme par exemple de dormir la nuit

 

 Avoir un bon sommeil naturel c’est vital pour la santé : énergie, immunité, renouvellement cellulaire.
Voici quelques conseils qui vous aideront à retrouver un sommeil de qualité :

  1. Prévoyez l’heure de votre coucher et 1 heure avant, arrêtez toute activité stressante ou nécessitant d’avoir le cerveau trop actif et éteignez tout appareil électronique à écran : ordinateur, télévision, voire smartphone. La lumière émise par ces appareils perturbe la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil.
  2. Arrêtez de consommer toute boisson contenant de la caféine : café, thé, maté, etc. au moins 6 heures avant l’heure de vous coucher.

  3. Essayez de dormir dans le noir total, cela facilite la sécrétion de la mélatonine, ainsi que dans une chambre fraîche (15 à 19°C). Veillez aussi à avoir un bon matelas.

  4. Évitez de lire des livres trop passionnants ou trop intellectuels qui rend l’esprit trop actif. Préférez un ouvrage traitant de sujets légers, voire ennuyeux !

  5. Banissez de votre chambre télévision, ordinateur, téléphone portable. C’est un espace réservé au sommeil et à l’amour !

  6. Vous pouvez vous aider de tisanes relaxantes avant d’aller vous coucher : tilleul, verveine, camomille. Vous pouvez y rajouter une cuillère à café de concentré de cerises aigres (de Montmorency) qui contiennent de la mélatonine naturelle. Et si vous prenez de la mélatonine attention à ne pas surdoser, ce qui peut faire l’effet contraire, 1mg est souvent suffisant.

  7. Faites attention à votre cycle de sommeil : dès que vous avez  les paupières lourdes, que vous bâillez aux corneilles, ne ratez pas le train, il faut aller vous coucher.

  8. Si vous êtes stressé, prenez un bon bain chaud avec des huiles essentielles relaxantes (petit grain bigaradier ou Ylang Ylang par exemple). Vous pouvez aussi diffuser de l’huile essentielle de lavande dans la chambre avant d’aller vous coucher ou bien appliquez-en 1 goutte au niveau du plexus solaire et de la plante des pieds. Si vous êtes anxieux, apprenez à être zen, pratiquez le yoga, la méditation, le Qi Gong ou allez voir un acupuncteur qui vous aidera à calmer votre système sympathique.

  9. Une petite marche tonique après diner peut aussi induire une fatigue  physique saine propice à un bon sommeil.

  bébé

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter !  

Share Button

Cet article a 2 commentaires

  1. Très intéressant. Nous disons que le sommeil est le médicament n°1 au monde.
    Quelques réflexions: pour la température nocturne, en Asie du sud-est, impossible de descendre en-dessous de 26-27, températures auxquelles on a très froid et on s’enrhume solidement.
    Pour la lecture, non, un livre passionnant ne perturbe pas le sommeil d’après les diverses recherches. Le cerveau qui approche l’heure du sommeil affectionne la lecture mais il est vrai en revanche qu’il faut éviter les lectures stressantes (presse par exemple) ou inspirant des sentiments noirs.
    Enfin, pour un bon sommeil, le sport et l’eau sont indispensables, entre autres choses.
    Merci encore !
    Rémy Articles récents…Et si mes enfants passaient à côté de plein de choses ?My Profile

  2. Merci pour le commentaire … En effet le sommeil est une des clefs pour une santé optimale !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu