Les jus de légumes : des médicaments vivants !

 

Manger des fruits et légumes, c’est bon pour la santé !

Encore faut-il préserver les nutriments qu’ils contiennent et bien les assimiler.

Alors tirez le meilleur de ces véritables cadeaux de la Nature en les consommant sous forme de jus frais, détoxicants et revitalisants.

 

Préserver et digérer les nutriments vitaux des végétaux frais

Les végétaux frais sont naturellement riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, oxygène et phytonutriments (puissants anti-oxydants comme les pigments tels que la chlorophylle ou les caroténoïdes). Tous ces nutriments sont cependant très sensibles à la chaleur et pour en bénéficier au maximum, il est préférable de les consommer crus.

Mais sous cette forme, il est impératif de les mastiquer très soigneusement pour extraire les nutriments de la véritable « prison » cellulosique (fibres) dans laquelle ils sont enfermés. Mais même en s’y appliquant, on estime que l’on ne peut assimiler qu’environ 70% des nutriments des légumes crus.

Pour améliorer ce « rendement », il faut les consommer sous forme de jus dont l’assimilation sera proche de 100%.

Les jus de légumes constituent une véritable eau vivante, riche en éléments nutritifs hautement bio-disponibles.
Absorbés quasi-instantanément, les jus entreprennent leurs tâches de détoxication et de revitalisation beaucoup plus rapidement que les aliments entiers tout en économisant l’énergie utilisée normalement pour leur digestion.
La quantité de nutriments apportée est également plus importante compte tenu du nombre de légumes utilisés pour obtenir un verre de jus.

Les intestins sensibles pourront bénéficier des vertus des crudités sans souffrir de leurs inconvénients.
Certains légumes (carottes, pomme de terre en petite quantité ou choux) ont même des propriétés cicatrisantes des muqueuses ulcérées.

Alcalinisants et reminéralisants, les jus de légumes sont parmi les meilleurs correcteurs des terrains acides.
La plupart des légumes figurent en effet en tête de liste des aliments alcalinisants.

Les jus permettent de réaliser un drainage profond, tout en apportant aux cellules les éléments vitaux nécessaires à leur régénération permanente.

Antioxydants, ils protègent le corps des pollutions et des multiples stress oxydatifs de la vie moderne.
Ils contribuent à prévenir les risques de cancer, de maladies cardio-vasculaires ainsi que des maladies neuro-dégénératives (Alzheimer et Parkinson notamment).

Enfin, chaque jus possède bien sûr les propriétés spécifiques aux légumes utilisés pour le confectionner.
Par exemple le jus de concombre est diurétique et draineur ; le jus de betterave est utile pour accroître les globules rouges ; le jus de radis active toutes les fonctions d’élimination, notamment hépato-biliaire ; le jus d’épinard est un puissant nettoyeur intestinal, …

 

Comment extraire ses jus de légumes frais ?

Le must est d’investir dans un extracteur de jus  qui presse les légumes et les broie en douceur grâce à une vis sans fin tournant lentement.
Ce qui évite de chauffer et de détruire les enzymes et vitamines fragiles (contrairement aux centrifugeuses).

L’extraction est plus complète et apportera plus de jus et donc de nutriments bio-disponibles.

 

Quels légumes choisir ?

Les jus doivent toujours être extraits à partir de légumes de qualité : bio si possible (afin de conserver la peau qui concentre les phyto-nutriments) et de saison.

Globalement, il est judicieux de choisir une base de jus parmi les variétés « douces » mais abondantes en sels minéraux (céleri branche, choux, fenouil, concombre) à laquelle viendront s’ajouter, en quantité plus réduite, des variétés plus sucrées (carottes, betteraves…), ou acides (épinards, blettes…) ou piquantes (radis, navet…).

Il est également toujours intéressant d’intégrer des jeunes pousses (alfalfa, brocoli, tournesol, sarrasin, pois, fenouil…) qui vont considérablement augmenter la teneur en nutriments des jus. On estime en effet que 30ml de jus de jeunes pousses contiennent l’équivalent d’1kg de légumes environ !

Pensez aussi à glisser dans l’extracteur un morceau de gingembre ou de curcuma frais, quelques branches d’herbes aromatiques,  tous dotés de nombreuses propriétés, notamment anti-oxydantes, qui viennent enrichir et parfumer vos cocktails maison.

 

Comment consommer les jus de légumes frais ?

Les éléments vitaux des légumes s’altèrent très rapidement une fois sous forme de jus car ils ne sont plus protégés par les fibres.
Tous les jus frais doivent donc être consommés rapidement, si possible dans les trente minutes qui suivent leur préparation.

On peut les réfrigérer pendant 24 h dans une bouteille hermétique et à l’abri de la lumière, mais leur potentiel vital, et donc leur efficacité, s’en trouveront fortement amoindris.

Les jus doivent également toujours être consommés l’estomac vide, au moins 30 minutes avant de manger, sans quoi ils se mélangeront à la nourriture solide et ne seront plus parfaitement assimilés.

Enfin, il est important de prendre le temps de « mastiquer » les jus de légumes autant pour les digérer parfaitement que pour bénéficier pleinement de leur puissance vibratoire subtile.

 

Quelle quantité consommer ?

Il est conseillé, pour obtenir des effets notables, de boire au moins deux verres par jour, c’est-à-dire environ 300 à 500 ml.

Cette quantité peut être augmentée selon l’effet recherché et les jus choisis.

En monodiète, c’est-à-dire consommés à l’exclusion de tout autre aliment, les jus de légumes permettent de réaliser une cure proche du jeûne mais mieux adaptée aux organismes dévitalisés.

Ce « jeûne aux jus de légumes »  apporte une abondance d’éléments vitaux sans perturber le repos du système digestif, il permet un nettoyage, un rééquilibrage acido-basique et une régénération très rapide du corps, sans fatigue et sans carence puisque les réserves de l’organisme, notamment minérales et enzymatiques, se reconstituent en même temps que l’organisme se débarrasse de ses toxines.

Si vous êtes en bonne santé, vous pouvez l’expérimenter sans danger un soir ou une journée par semaine ou par mois. Pour des cures plus longues ou en complément de traitement des maladies chroniques, il est conseillé de consulter un thérapeute au préalable.

Il existe de nombreux appareils de qualité inégale et  à tous les prix, il est recommandé de choisir un appareil fiable et facile à nettoyer. 

Voici 2 appareils très intéressants et à prix très étudiés :


      

Share Button

Cet article a 1 commentaire

  1. Parfois, on passe à coté de tout ce qui est bien puisque l’on a été conditionné par la pensée que seuls les médicaments pharmaceutiques peuvent être efficace. Or, le fait de savoir bien adapter sa nutrition peut de ce fait être très bénéfique d’un point de vue curatif et surtout très sain.
    jean Articles récents…Résister aux influencesMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu