Votre pommeau de douche vous contamine

Votre pommeau de douche vous contamine

Vous vous douchez pour vous laver, vous nettoyer et vous aurez sans doute du mal à me croire si je vous dis qu’en fait, votre douche peut vous rendre malade.

Pourtant, c’est ce qu’une étude récente[1], publiée dans la revue mBio, a révélé : les microbactéries répandues sur les pommeaux de douche sont les mêmes que celles responsables des infections pulmonaires.

Des biofilms de bactéries se forment dans les tuyaux et sur le pommeau de douche, leur quantité peut dépasser 1 million de cellules par cm2 dans le système de plomberie ! Lorsque vous vous douchez, les bactéries sont délogées et propulsées dans l’air par aérosol. Vous pouvez alors facilement les inhaler.

La plupart de ces bactéries ne sont pas pathogènes mais sur près de 30 % des pommeaux de douche, on trouve des bactéries du genre Mycobacterium en abondance. Ces bactéries appartiennent à une famille proche de celle à l’origine de la tuberculose. Même si elles sont moins infectieuses, elles peuvent entraîner de graves complications respiratoires, mais aussi des infections cutanées.

Selon l’étude basée sur 656 ménages aux États-Unis et en Europe, la composition bactériologique dépend de l’emplacement géographie et de la composition de l’eau. Lorsque l’eau est traitée avec des désinfectants chlorés, le risque de présence de ces colonies de bactéries est beaucoup plus élevé.

Lorsque l’eau provient de sources municipales plutôt que de l’eau de puits, le pommeau de douche est plus infecté. Et les MNT (mycobactéries non tuberculeuses) sont reconnues comme une menace pour la santé publique car elles entraînent des maladies pulmonaires difficiles à traiter.

Bien sûr, il ne s’agit pas de renoncer à vous laver, mais il faut prendre quelques précautions. Déjà, ne nettoyez pas votre pommeau de douche et vos tuyaux avec des agents chlorés. Ces bactéries résistent très bien au chlore.

Par contre, nettoyer de temps à autre votre pommeau de douche avec du vinaigre blanc peut permettre de limiter le développement de ces biofilms pathogènes. Vous pouvez laisser tremper le pommeau dans la solution de vinaigre, en pensant à bien le rincer et le laisser sécher après. Le vinaigre blanc est un agent nettoyant efficace contre le calcaire, et ne comporte aucun produit toxique. Pour limiter les risques de contamination, laissez couler l’eau pendant une minute avant d’entrer dans la douche. Le mieux reste enfin de changer de pommeau de douche régulièrement.

[1] Matthew J. Gebert, Manuel Delgado-Baquerizo, Angela M. Oliverio, Tara M. Webster, Lauren M. Nichols, Jennifer R. Honda, Edward D. Chan, Jennifer Adjemian, Robert R. Dunn et Noah Fierer. Ecological Analyses of Mycobacteria in Showerhead Biofilms and Their Relevance to Human Health. DOI: 10.1128/mBio.01614-18 

Lu sur la lettre du Club Santé Nature Innovation

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu