L’acuponcture intégralement remboursée ?

Comme d’autres médecines douces, l‘acuponcture fait de plus en plus d’adeptes. Par conviction ou pour chercher une alternative aux traitements de la médecine traditionnelle, de plus en plus de personnes explorent ce type de médecine.

Qu’est-ce que l’acuponcture ?

L’acuponcture est un système thérapeutique dont les origines historiques sont intimement liées à la médecine traditionnelle chinoise. Elle consiste à stimuler des points spécifiques sur le corps à l’aide d’aiguilles la plupart du temps, ou aussi simplement par des points de pression.

L’appréhension de la douleur engendrée par la pose des aiguilles peut être un frein au choix de cette méthode thérapeutique. Mais la rapidité de la poncture ainsi que l’extrême finesse des aiguilles permettent des soins confortables et quasiment indolores.

Cette médecine douce est utilisée pour le traitement de problèmes divers et variés allant de l’allergie aux douleurs inflammatoires en passant par l’amincissement ou encore l’arrêt du tabac.

En général, les séances durent une demie heure, et les tarifs peuvent varier de 35 à 75 € selon la consultation et le praticien. Il arrive que certains acupuncteurs appliquent de forts dépassements d’honoraires.

Le remboursement du côté de la sécurité sociale

L’acupuncture est l’une des rares médecines douces à pouvoir être indemnisée par la Sécurité Sociale. Mais peu de praticiens sont conventionnés donc le remboursement n’est pas toujours systématique.

La prise en charge sera de 70 % du tarif de convention d’un médecin généraliste soit 23 €. Cependant, il faut que le médecin-acupuncteur soit conventionné.

Dans le cas où les séances ne sont pas prescrites par votre médecin traitant, le remboursement tombera à 30% du tarif de convention. Il faut donc y faire attention.

Du côté des mutuelles

Encore une fois, c’est selon le conventionnement ou non du praticien que le remboursement s’effectue.

Dans le cas d’un médecin conventionné : il entre dans la catégorie « médecine générale » de votre contrat de santé. Votre mutuelle prendra le reste à charge suite au remboursement de la Sécurité Sociale.

Dans le cas d’un médecin non-conventionné : il entre dans la catégorie « médecine douce » de votre contrat de santé, si ce dernier en contient la ligne, car toutes les mutuelles ne prennent pas en charge la médecine douce. Mais de plus en plus de mutuelles proposent un forfait dédié aux médecines alternatives (annuel ou par séance).

En ce qui concerne les mutuelles qui prennent en charge la médecine douce, voici ce qu’il se fait de mieux en ce moment :

  • Malakof-Médéric : 25 €/séance
  • April : 25 €/séance
  • Cocoon : 25 €/séance

N’hésitez pas à consulter un comparateur de mutuelles pour trouver la mutuelle la plus adaptée à vos besoins !

 

Share Button

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu